Le vent se lève, le dernier film d’Hayao Miyazaki

Le vent se lève

Le dernier film d’Hayao Miyazaki Le vent se leve est sorti dans les salles françaises le 22 janvier dernier. Ce film se porte sur la vie de l’ingénieur japonais Jirō Horikoshi connu pour avoir conçu le modèle d’avion chasseur Mitsubishi A6M ayant servi pendant la seconde guerre mondiale.

Le vent se leve

Synopsis : Inspiré par le fameux concepteur d’avions Giovanni Caproni, Jiro rêve de voler et de dessiner de magnifiques avions. Mais sa mauvaise vue l’empêche de devenir pilote, et il se fait engager dans le département aéronautique d’une importante entreprise d’ingénierie en 1927. Son génie l’impose rapidement comme l’un des plus grands ingénieurs du monde.

Le Vent se lève raconte une grande partie de sa vie et dépeint les événements historiques clés qui ont profondément influencé le cours de son existence, dont le séisme de Kanto en 1923, la Grande Dépression, l’épidémie de tuberculose et l’entrée en guerre du Japon. Jiro connaîtra l’amour avec Nahoko et l’amitié avec son collègue Honjo. Inventeur extraordinaire, il fera entrer l’aviation dans une ère nouvelle.

Source : Allocine

Le vent se lève est un film qui de démarque des autres films des studios Ghibli dans la mesure où il s’agit dune biographie assez réaliste et qu’il n’y a pas d’univers fantastique tout au long du film. On peut retrouver un univers un peu plus original dans les parties où on est dans les rêves de Jiro, mais cela ne constitue qu’une petite partie du film.

La première partie du film se concentre surtout sur l’évolution de Jiro et l’ingénierie aéronautique. Cela pourrait être intéressant mais je n’ai pas accroché à cette partie, sauf lorsqu’il rencontre Nahoko pour la première fois. J’ai trouve ça long, un peu trop technique et il n’y avait pas assez d’action.

C’est seulement lorsque Nahoko revient dans le film que cela ajoute un peu d’humanité et de fraîcheur dans le film. Les thèmes abordés dans le film sont assez diversifiés mais mal exploités à mon goût, du coup là j’ai vraiment bien aimé la relation entre Jiro et Nahoko. Certes leurs retrouvailles sont peu crédibles, mais on se prend d’amitié pour ce couple quand même.

Le vent se leve

Sinon les dessins sont magnifiques. J’ai toujours adorer les dessins dans les films de Miyazaki et des studios Ghibli, et dans Le Vent se Lève je n’ai pas été déçue sur ce point. C’est vraiment joli à voir, je n’ai rien à redire sur l’esthétisme du film. Les musiques sont aussi très bien choisies et composées, elles accompagnent bien le film. Sur les aspects techniques, Le vent se lève est vraiment réussi.

Par contre, je n’ai pas trop apprécié le doublage japonais de Jiro. Il y a une trop grosse différence entre le dessin, la voix qu’on s’imagine et la voix utilisée pour doublée le personnage de Jiro. Au cours du film, on s’y fait un peu mais au début c’est un peu étrange. Le doubleur en lui même n’est pas mauvais mais je n’imaginais pas Jiro avoir une voix comme ça.

Le Vent se Leve est un joli film a regarder mais il est un peu décevant comme dernier film Hayao Miyazaki. Après, l’oeuvre de Miyazaki est tellement importante pour l’animation japonaise, donc même si le film ne m’a pas transporté, je suis quand même restée émerveillée par la beauté des dessins du film.

Ma note : 12/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *