Manga – Ladyboy vs Yakuzas, L’île du désespoir Tome 1 de Toshifumi Sakurai

Ladyboy vs Yakuzas L'île du désespoir

Il était une fois 100 pervers en slip lancés à la poursuite d’un transsexuel malgré lui… Voici le topo du manga déjanté de Ladyboy vs Yakuzas des éditions Akata WTF?!

Ladyboy vs yakuzas l'île du désespoir

Résumé : Kôzô Kamashima était un jeune yakuza plein de potentiel. Oui, mais voilà… Ce jeune premier a eu la trop mauvaise idée de coucher avec la fille ET l’épouse de son big boss. Et comme tout se sait, chez les mafieux… Le parrain japonais, fou de rage, décide alors de se venger, et sa punition est terrible : de force, il fait opérer le pauvre Kôzô, pour lui retirer… ses bijoux de famille ?! Devenu transsexuel malgré lui, Kôzô est ensuite envoyé sur la pire île du monde entier : l’île du désespoir absolu, où vivent reclus des yakuzas sans foi ni loi. Ces derniers, privés depuis des années de présence féminine, voient en l’arrivée de « la » pauvre Kôzô un signe du destin : enfin, ils vont pouvoir assouvir leurs pulsions sexuelles. Dès lors, commence une terrible course poursuite entre Kôzô – pas encore habitué(e) à son nouveau corps – et une bande de dégénérés fous furieux prêts à tout… Y compris à s’entretuer !

Source : Akata

Ladyboy vs Yakuzas est un des mangas les plus tordu et osé que j’ai pu lire et c’était vraiment extra ! C’est un vrai manga original, certes l’histoire est loufoque mais c’est ce qui fait son charme et on le lit en une traite. Je ne sais pas ce qu’à ingéré le mangaka Toshifumi Sakurai mais ce premier tome de Ladyboy vs Yakuzas est assez dingue. Ca change beaucoup de tout les mangas que j’ai pu lire auparavant et ça ne rentre dans aucune catégorie. En plus de l’histoire qui est un ovni, c’est drôle à lire. D’ailleurs j’aime beaucoup la traduction du nom de l’île qui est parfaite pour ce manga.

Ce manga est pour public averti quand même. On ne voit jamais de dessin d’appareil génital mais c’est fortement suggéré (surtout pour les yakuzas qui sont tous en slip). Aussi les thèmes peuvent mettre mal à l’aise, c’est très tourné vers le sexe mais quand on apprend pourquoi ces yakuzas se sont retrouvés sur l’île, c’est presque malsain je dirai. Mieux vaut ne pas être sensible pour lire ce manga.

En tout cas, j’ai hâte de lire la suite surtout que je ne sais pas où ça peut aller au niveau du scénario. Je ferai un article lorsque j’aurais fini la série :)

Ma note : 15/20

One thought on “Manga – Ladyboy vs Yakuzas, L’île du désespoir Tome 1 de Toshifumi Sakurai

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *