Film : La colline aux coquelicots

La Colline aux Coquelicots

20120208_La-Colline-aux-Coquelicots_1

Synopsis : Umi est une jeune lycéenne qui vit dans une vieille bâtisse perchée au sommet d’une colline surplombant le port de Yokohama. Chaque matin, depuis que son père a disparu en mer, elle hisse face à la baie deux pavillons, comme un message lancé à l’horizon. Au lycée, quelqu’un a même écrit un article sur cet émouvant signal dans le journal du campus. C’est peut-être l’intrépide Shun, le séduisant jeune homme qu’Umi n’a pas manqué de remarquer…

Attirés l’un par l’autre, les deux jeunes gens vont partager de plus en plus d’activités, de la sauvegarde du vieux foyer jusqu’à la rédaction du journal. Pourtant, leur relation va prendre un tour inattendu avec la découverte d’un secret qui entoure leur naissance et semble les lier…

Dans un Japon des années 60, entre tradition et modernité, à l’aube d’une nouvelle ère, Umi et Shun vont se découvrir et partager une émouvante histoire d’amitié, d’amour et d’espoir.

Source : Allociné

Le nouveau film d’animation des studios Ghibli est sorti dans les cinémas français depuis janvier et il a été réalisé par le fils d’Hayao Miyazaki, Goro Miyazaki (il a également réalisé Les Contes de Terremer). La Colline aux Coquelicots est adapté du manga du même nom dessiné par Chizuru Takahashi et scénarisé par Tetsurō Sayama. D’ailleurs quand je suis tombée sur le manga en librairie, j’étais étonnée de voir la différence de graphisme entre le manga et le film.

20120208_La-Colline-aux-Coquelicots_2

La Colline aux Coquelicots est vraiment très mignon à regarder tant au niveau des graphismes que de l’histoire. J’ai trouvé que c’était une jolie histoire d’amour pas trop gnangnan, juste ce qu’il faut au niveau cuteness. Les personnages sont vraiment attachants et puis c’est trop mignon de voir Umi et Shun ensemble. Le film ne tire pas trop en longueur et j’aime beaucoup la variété des thématiques de ce film. On parle bien sur de l’histoire des deux personnages principaux mais aussi de la sauvegarde du foyer. Et puis ça change de voir un film sur le Japon des années 60.

20120208_La-Colline-aux-Coquelicots_3

Le graphisme est simple et très agréable à regarder (comme tout les films des studios Ghibli d’ailleurs). Il y a un petit côté vieillot dans le chara-design avec des visages pas trop détaillés mais ça rend le film authentique et puis ça me rend nostalgique des dessins animés que je regardais quand j’étais petite. Les paysages sont toujours magnifiquement dessinés, on reconnaît bien la patte des studios Ghibli. Et bien sur pour accompagner de si belles images : la bande originale est composée de jolies chansons ^^

20120208_La-Colline-aux-Coquelicots_4

Ma note : 15/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *