Your Name de Makoto Shinkai

Your Name ou Kimi no na wa / 君の名は de Makoto Shinkai, c’est le film phénomène qui a ému une bonne partie de la population au Japon, en Asie et même en France. Retour sur ce film qui m’a bien fait chouiné :’)

Résumé : Mitsuha, adolescente coincée dans une famille traditionnelle, rêve de quitter ses montagnes natales pour découvrir la vie trépidante de Tokyo. Elle est loin d’imaginer pouvoir vivre l’aventure urbaine dans la peau de… Taki, un jeune lycéen vivant à Tokyo, occupé entre son petit boulot dans un restaurant italien et ses nombreux amis. À travers ses rêves, Mitsuha se voit littéralement propulsée dans la vie du jeune garçon au point qu’elle croit vivre la réalité… Tout bascule lorsqu’elle réalise que Taki rêve également d’une vie dans les montagnes, entouré d’une famille traditionnelle… dans la peau d’une jeune fille ! Une étrange relation s’installe entre leurs deux corps qu’ils accaparent mutuellement. Quel mystère se cache derrière ces rêves étranges qui unissent deux destinées que tout oppose et qui ne se sont jamais rencontrées ?

Source : Allociné

Your Name / Kimi no Na wa / 君の名は est une film japonais réalisé par Makoto Shinkai, réalisateur de film d’animation comme Garden of Words, 5 millimètre pas secondes ou Voyage vers Agartha. Le film est sorti le 26 août au Japon puis en France le 28 Décembre 2016. C’est le premier film que j’ai vu au cinéma en 2017 ! Le film a été adapté en roman écrit par Makoto Shinkai lui même et en manga. Voici quelques arguments pour le regarder.

La beauté esthétique du film

Une des évidences du film Your Name c’est qu’il est très beau à regarder. Les dessins sont superbes, les paysages sont époustouflants. C’est assez indécent que ce film soit aussi beau alors que la réalité n’est pas aussi belle. Et c’est encore plus flagrant sur grand écran car là en cherchant des images je trouve des trucs sympa mais pas forcément des images d’aussi bonnes qualités  qui montre le talent des artistes qui ont travaillé dessus. Les paysages de la campagne japonaise, les plans de Tokyo, les images du ciel, l’animation… Franchement tout est beau. Si je dois mentionner une chose que je n’ai pas aimé au niveau visuel, j’aurais dit que le chara-design est moins travaillé et encore j’aime bien les traits de Mitsuha. Le film est vraiment très beau à regarder, donc allez-y pour le plaisir des yeux.

Your Name Kimi no na wa

Your Name Kimi no na wa

Une histoire touchante et étonnante

Quand on lit le résumé du film Your Name, l’idée de base est simple et classique avec l’échange de corps entre une fille et un garçon. J’étais intriguée car je me demandais comment un pitch aussi simple pouvait évoluer pour donner un film qui a aussi bien marché au Japon. Et j’ai été très agréablement surprise par le film, Makoto Shinkai a réussi à rendre ce principe simple en une histoire dans laquelle on se laisse porter et qui nous émeut. Le début est un peu perturbant, on est autant déstabilisé que les personnages qui découvre leurs échanges de corps. Tout est amené de manière progressive pour ensuite apprendre la réalité de cet échange. Les indices sont un peu distillés dans le film et j’étais quand même sur le cul à la fin du film. Par contre, je ne peux pas trop en parler de cette histoire sinon ça risquerait de spoiler. En tout cas, Your Name est une belle histoire entre deux personnages par contre ce n’est pas une simple histoire d’amour mais cela touche un point plus profond et qui touche vraiment au côté humain.

La bande son et les chansons de Radwimps

Les musiques de Your Name sont super ! Tellement super que j’ai mis la bande son en boucle pendant que je bossais. Même pendant la rédaction de cet article j’ai écouté Sparkle de Radwimps. Il est vrai qu’au début du film quand la musique se lance, ça fait générique de série anime, donc c’était marrant mais ça décrédibilise un peu le film, heureusement ce n’est qu’au début. En tout cas, avant même d’aller voir le film j’ai eu un coup de coeur pour Sparkle, en plus le clip avec les images du film avaient vraiment fait monter la hype en moi pour ce film.

Un film qui représente les différences entre la ville et la campagne au Japon de manière moderne

Le film est vraiment fait en miroir entre Mitsuha dans sa petite ville de campagne et Taki dans la capitale à Tokyo. Avec le film, on voit les différences de mode de vie déjà au niveau des visuels entre les buildings de Tokyo et les paysages naturels de la campagne. Mais ce n’est pas que visuel, les personnages ont des mode de vie totalement différent entre Mitsuha qui est miko/prêtresse dans un temple alors que Taki cumule le lycée, petit boulot et les sorties dans des endroits à la mode instagrammables. Du coup j’ai bien aimé voir l’ajustement qu’ont eu les personnages pour s’adapter à la vie de l’autre ou comment ils en profitent, c’était plutôt mignon.

Sinon attention le paragraphe qui suit spoile en partie le film donc c’est à vos risques et périls : Une des choses que j’ai vraiment apprécié avec le film c’est la thématique du souvenir et le lien avec les catastrophes naturelles au Japon de 2011. Cette thématique est très forte et plutôt bien traité. Ici les personnages essaient de se souvenir de quelque chose et on est vraiment à la place de Taki qui découvre. On est un peu à la place de Taki sans savoir ce qu’on peut vraiment faire à part essayer de se souvenir de ce qu’il s’est passé. Dans la vraie vie on ne peut pas faire ce qu’ils ont fait, la seule chose qu’on peut faire c’est de se souvenir. On voit la différence entre Taki qui vit en ville et Mitsuha qui affronte cet événement.

Your Name Kimi no na wa

Your Name Kimi no na wa

Your Name Kimi no na wa

Il y a encore plein de petites choses que j’aurais pu mettre en argument comme le running gag assez culottée ou juste la séquence d’animation qui raconte l’enfance de Mitsuha. Mais si je continuais, cet article n’aurai jamais été terminé.

Aussi ce n’est pas un film parfait, il y a des choses que je trouve peu exploitée et surtout on ne sait pas pour quelles raisons ce changement de corps se produit. Aussi je trouve que l’histoire d’amour est superficielle. Je ne dit pas que l’histoire entre les deux personnages n’est pas bien, je dit juste qu’on ne sent pas vraiment le moment où les personnages tombent amoureux l’un de l’autre. C’est plus le côté humain qui m’a touché plus que le côté histoire d’amour.

Aussi pour moi Your Name n’est pas comparable à aucun film de Miyazaki donc arrêtez tout de suite les comparaisons sous prétexte que ce sont deux réalisateurs de films d’animation japonaise. L’histoire n’est pas parfaite mais on y ressent tout les sentiments que le réalisateur à voulu nous transmettre, et ça en fait un film vraiment très émouvant.

Conclusion : regardez le film et faites vous votre propre idée :)

Désolée je prends trop de temps pour écrire mes articles m(_ _)m

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *