Bakuman : un manga sur les mangakas

Bakuman

Un manga sur l’envers du décor des mangas et des mangakas, on pourrait appeler cela Manga-ception mais ce manga s’appelle Bakuman.

Bakuman

Synopsis : Moritaka Mashiro est en 3e année de collège et est très doué pour le dessin, c’est d’ailleurs le neveu d’un mangaka qui a connu son heure de gloire avant de ne plus avoir de succès et de mourir dans l’indifférence du public. Mashiro est amoureux d’une fille de sa classe, Miho Azuki, mais n’ose pas lui avouer ses sentiments. Akito Takagi, le premier de la classe, propose à Mashiro de s’associer avec lui afin qu’ils réalisent un manga.

Mashiro refuse tout d’abord la proposition, jusqu’au soir où Takagi lui propose de le rejoindre devant chez Azuki. Celle-ci leur confirme alors vouloir devenir comédienne de doublage. Établissant un lien avec l’histoire de son oncle, Mashiro, fort troublé, lui dit alors, machinalement : « Si nous arrivons à réaliser notre rêve, voudras-tu m’épouser ? » Par chance, elle accepte, mais à condition qu’ils ne se voient plus jusqu’à ce que leur rêve soit devenu réalité. Mashiro et Akito se lancent alors dans la folle aventure de créer un manga à succès, avec le soutien de la famille de Mashiro qui lui confie les clés de l’atelier de son oncle défunt.

Les deux adolescents se consacrent ainsi à l’écriture d’un manga et découvrent l’univers de l’édition manga au Japon, avec ses joies et ses déconvenues.

Source : Wikipédia

Bakuman est un shonen manga qui a débuté en 2008 au Japon. La série est terminée au Japon avec 20 tomes et en France il reste encore les tomes 19 et 20 qui doivent paraître. Le manga Bakuman a été conçu par le scénariste Tsugumi Ohba et illustré par le dessinateur Takeshi Obata. Ces deux personnes avaient déjà collaborée ensemble dans le passé car ce sont les créateurs du manga Death Note ! Et en lisant Bakuman j’étais vraiment étonnée de voir la différence d’univers entre les deux. Bien que l’on reconnaît un peu le dessin de Takeshi Obata, l’histoire est très réaliste dans Bakuman et il n’y a pas d’univers fantastique alors que dans Death Note c’est un autre monde.

Bakuman

J’ai surnommé ce manga Manga-ception (référence à Inception pour ceux qui auraient du mal à me comprendre) car c’est un manga qui parle de la création de manga. Dans Bakuman on apprend beaucoup de choses sur la manière de faire et de publier un manga. En France, les mangas sortent directement en tomes reliés alors qu’au Japon, les mangakas publient un chapitre de manière hebdomadaire (ou mensuel selon les magazines) dans des magazines comme Shonen Jump et ils sont soumis au jugement des lecteurs. Du coup, Bakuman explique très bien le processus de publication de manga avec toutes les étapes sur la création, la diffusion en magazine avec les questionnaires / votes du public, jusqu’à l’adaptation en anime. Il y a souvent des notes explicatives sur les étapes et sur le vocabulaire des mangakas (genre Nemus, Hon-chan, Sokuho…). En plus de ces explications, on en apprend sur les techniques de dessins mais surtout sur les astuces pour améliorer un scénario d’un manga. Si vous êtes fan de manga et que vous rêvez d’en faire, Bakuman est une lecture plus que conseillée.

Bakuman a beaucoup de points forts en dehors du fait qu’on est dans les coulisses des mangas : l’histoire est bien écrite, on ne s’ennuie pas du tout en lisant les tomes. Et un des gros points forts de la série à mes yeux ce sont les personnages et leur interactions. Tous les personnages sont vraiment bien à leur manière et ils arrivent tous à marquer les esprits. En plus il paraît que certains traits de caractères sont repris de certains mangakas célèbres. Les relations entre les personnages sont vraiment intéressantes à suivre. On a d’abord une belle amitié entre Mashiro et Takagi qui travaillent durs pour atteindre leur rêves. Par contre je suis tombée sur des fanart un peu Yaoi des deux… Arrêtez ça tout de suite les fans >< On a aussi des histoires d’amour : Mashiro / Azuki et Takagi / Miyoshi notamment. On retrouve aussi les relations avec les « concurrents » comme Eiji, Fukudo, Hiramaru… (je met entre guillemet parce qu’au fond ils sont assez solidaires les uns des autres avec le clan Fukuda), avec les éditeurs, les assistants, etc. Du coup ça fait beaucoup de personnages et beaucoup d’interactions entre eux très sympa à suivre. Sinon il y a aussi le parallèle sur la vie de l’oncle de Mashiro qui est vraiment mignon à suivre. C’est assez irréaliste à quel points tout les personnages sont reliés entre eux mais j’ai trouvé ça trop chou :D

Il y a juste un point qui est légèrement frustrant avec ce manga c’est que comme on voit les personnages dessiner d’autres mangas et qu’ils en parlent, ça donne vraiment envie de les lire mais non ce ne sont pas de vrais mangas, ils ne sont là que pour appuyer l’histoire.

Bakuman

Bakuman c’est aussi un manga qui arrive à amener des leçons sur la vie et pas appliquées seulement au monde du manga. On suit l’évolution des deux protagonistes depuis leur dernière année de collège, on les encourage et on apprend en même temps qu’eux. On voit leurs erreurs et leurs réussites… En gros on suit vraiment leurs vies et c’est pour cela qu’on s’attache beaucoup aux personnages. Voici quelques exemples de messages de vie qui m’ont marqué dans Bakuman :

  • L’intelligence ce n’est pas seulement avoir des bonnes notes
  • Dans la vie, il y en a qui sont doué naturellement et les autres doivent travailler et peuvent les surpasser
  • Il n’existe pas une manière unique de vivre une histoire d’amour
  • Pour arriver à faire ce que l’on aime, il faut faire des sacrifices
  • Toujours apprendre de ses erreurs
  • Ne rien laisser au hasard et ne pas négliger les détails
  • Savoir apprendre des autres et respecter ses concurrents
  • Toujours puiser dans ses ressources

Et ainsi de suite, la liste pourrait continuer.

J’ai regardé la saison 1 de l’anime Bakuman et ça m’a fait plaisir de retrouver les personnages. Mais l’anime et plus lent que le manga, il ne se passe pas tant de chose que ça comparé au manga. Le manga est très dense à lire avec tous les dialogues et les notes explicatives, c’est quelque chose qui est difficile à retranscrire et cela se sent dans l’anime. Du coup la saison 1 n’était pas très intense mais je vais voir les deux autres saisons de l’anime quand même. L’anime reste sympa à regarder et Mashiro est assez drôle en amoureux transis dans l’anime :)

Bakuman

Bakuman est un manga vraiment intéressant et le scénariste a vraiment fait en sorte que l’histoire soit prenante. Donc même s’il y a beaucoup de lecture, c’est un vrai plaisir de lire les pages de ce manga. Je conseille fortement la lecture de ce manga, en plus la série est terminée avec 20 tomes.

Sinon j’ai appris récemment qu’il y aurait un film Live de Bakuman avec une sortie prévue pour 2015. Le rôle de Mashiro serait joué par Takeru Sato et Takagi par Ryunosuke Kamiki. J’émets quelques réserves sur cette adaptation dans la mesure où un film aura du mal à retranscrire toute la densité de l’histoire et aura du mal à caser tout les personnages. Après, je trouve que ces deux acteurs n’ont plus l’âge de jouer des lycéens. Je regarderai quand même le film mais il y a un risque pour que je sois très critique envers le film quand il sortira.

En attendant, allez lire le manga si vous ne l’avez pas encore fait ! :)

2 thoughts on “Bakuman : un manga sur les mangakas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *