Film – Miss Hokusai de Keiichi Hara

On connaît le peintre Hokusai pour son oeuvre qui a marqué l’art au Japon, on connait un peu moins sa fille O-Ei qui était également peintre, le film Miss Hokusai se penche sur cette femme à l’époque Edo.

Miss Hokusai

Synopsis : En 1814, HOKUSAI est un peintre reconnu de tout le Japon. Il réside avec sa fille O-Ei dans la ville d’EDO (l’actuelle TOKYO), enfermés la plupart du temps dans leur étrange atelier aux allures de taudis. Le « fou du dessin », comme il se plaisait lui-même à se nommer et sa fille réalisent à quatre mains des œuvres aujourd’hui célèbres dans le monde entier. O-Ei, jeune femme indépendante et éprise de liberté, contribue dans l’ombre de son père à cette incroyable saga artistique.

Source : Allociné

Le film Miss Hokusai est un film d’animation japonaise réalisé par Keiichi Hara et produit par les studios I.G. (L’île de Giovanni, Lettre à Momo, etc.). Le film traite de l’histoire de O-Ei, peintre et fille de Hokusai. Aussi Miss Hokusai est une adaptation du manga Sarusuberi (百日紅). Le film est sorti en salles en 2015 aussi bien au Japon qu’en France. Miss Hokusai a été présenté au festival du film d’animation d’Annecy et le film a remporté différents prix.

La bande annonce et le thème du film était très prometteur mais le scénario du film est un peu déroutant car il n’y a pas vraiment de fil conducteur. Le manga dont le film s’est inspiré contient principalement des scènes qui n’ont pas forcément de lien entre eux à part le personnage d’O-Ei. Miss Hokusai étant un film fidèle au manga, l’histoire du film est un peu discontinue donc j’ai eu un peu de mal à voir où ça allait. Les personnages sont intéressants mais pas beaucoup exploité. On essaie d’appuyer sur la corde sensible avec l’histoire de la petite sœur mais comme l’ensemble du film est peu cohérent c’est un peu compliqué d’accrocher à fond.

Miss Hokusai

Je tiens à préciser que je ne connaissais pas le manga et que je ne l’ai pas lu pour le moment. Du coup, il y a quelques scènes qui sont plutôt du registre du surnaturel dans le film et ça m’a assez surprise. C’était très original mais j’étais un peu « mais WTF pourquoi il y a ça ?« . J’ai bien aimé ces parties qui rendent le film assez unique mais le fait est que ce soit peu relié avec le reste et que ça arrive comme un cheveux sur la soupe.

Un thème que j’ai bien aimé dans le film Miss Hokusai c’est la reconstitution de l’époque Edo Tokyo. Les décors sont assez beaux et puis on en apprend sur la condition du métier de peintre à cette époque. Et ce qui est encore mieux c’est qu’on le voit d’un point de vue féminin avec O-Ei. J’ai bien aimé cet aspect même s’il reste assez minime.

Miss Hokusai

Le film est en tout cas beau à regarder esthétiquement. Déjà les décors sont beaux comme je l’ai dit plus haut mais il y a également la reproduction des peintures de l’époque qui sont superbes. Bien sûr vous y verrez la vague de Hokusai et très peu de peintures érotiques de l’époque.

Miss Hokusai est un joli film à regarder esthétiquement parlant mais le manque de cohérence dans le scénario et le manque de lien font que je me suis un peu ennuyée pendant le film. Il s’agit sûrement d’une bonne adaptation du manga dont il est tiré mais en format film je n’ai pas trouvé ça réussi. Après cela reste toujours intéressant de voir la vie de la fille de Hokusai qui avait quand même une vie mouvementée et remplie et qui suivait sa passion pour la peinture à une époque où cela ne devait pas être facile en tant que femme.

Ma note : 11/20

Miss Hokusai est disponible en DVD chez @Anime et bientôt en Blu-Ray

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *