C-Movie – Black Coal de Diao Yinan

black coal

Le cinéma asiatique s’exporte de plus en plus et nous avons une année riche en sorties ciné asiatique. Dans le lot des sorties en France, après Real ou Suneung, on a trouvé à l’affiche des cinémas français le thriller Black Coal dont Itsukeii va nous parler.

Synopsis : En 1999, un employé d’une carrière minière est assassiné et son corps dispersé aux quatre coins de la Mandchourie. L’inspecteur Zhang mène l’enquête, mais doit rapidement abandonner après avoir été blessé lors de l’interpellation des principaux suspects.
Cinq ans plus tard, deux nouveaux meurtres sont commis dans la région, tous deux liés à l’épouse de la première victime. Devenu agent de sécurité, Zhang décide de reprendre du service. Son enquête l’amène à se rapprocher dangereusement de la mystérieuse jeune femme.

Source : Allocine

Black Coal

J’ai décidé d’aller voir ce film car il m’intriguait. Il faut dire aussi que les films asiatiques ne sortent pas très souvent en France, même si il y a eu une recrudescence durant ces dernières années. Le trailer passait souvent au cinéma et il promettait un film à l’ambiance noire, tout ce que j’aime.

Nous suivons donc l’enquête menée par un ancien policier (Zhang) devenu alcoolique et complètement perdu dans la vie. Le doute subsiste car nous ne savons pas si il est encore dans la police ou non vu qu’il continue de collaborer avec la police. Durant cette enquête, il la rencontre de Wu Zhizhen, employée dans une teinturerie. Elle est la femme d’un meurtrier qui disperse les parties de corps de ses victimes et les jette dans des mines de charbon (charmant !). Ce petit rappel est utile pour bien comprendre le film car Zhang menait l’enquête il y a quelques années, et un meurtre similaire refait surface plus tard.

Très vite, on est pris dans l’intrigue, mais cela retombe car les moments de silence où il ne se passe pas grand-chose deviennent assommants. Je dois avouer que je me suis endormie à un moment. Heureusement tout le film n’est pas ainsi et le jeu des acteurs sauve ces moments-là. Le personnage de Zhang est comment dire… Je dirais qu’il fait de la peine. Il avait le potentiel pour devenir un bon enquêteur, mais il le gâche dans la drôle de vie qu’il mène. Sans doute à cause des déboires qu’il a connu. Il a de l’intuition pour trouver le vrai du faux, cet intuition le mène souvent au bon endroit. Pour Wu (jouée par Kwai Lun-mei), elle peut paraître assez lente voire transparente, du moins au début, car elle se révèle être un personnage fort intéressant. J’ai bien aimé ce personnage et je trouve l’actrice assez jolie. Concernant Zhang et Wu ensemble, et bien nous assistons en quelque sorte à un « je t’aime, moi non plus », dans le sens où nous sentons clairement que Zhang est très attiré par Wu, mais pour Wu, nous ne savons pas si elle veut juste se jouer de lui. Cependant, il y a une certaine attraction palpable au sein de ces deux personnages, c’est certain.

black coal

Black Coal est un film que je qualifierai d’énigmatique, l’ambiance est sombre et parfois pesante. C’est un bon film policier plutôt bien réalisé à mon avis. Ce qui m’a marqué dans le film, c’est le ton dans lequel les choses sont abordées. Parfois on a l’impression que les personnages n’ont pas d’émotions et qu’ils prennent les choses comme elles sont, puis parfois ils ont une montée d’émotion soudaine, c’est assez déroutant.

Je ne conseillerai pas Black Coal à tout le monde car il est susceptible de devenir ennuyeux pour ceux qui n’aiment pas ce genre d’ambiance. Mon avis semble assez mitigé, mais j’ai quand même trouvé le film bien intéressant.

One thought on “C-Movie – Black Coal de Diao Yinan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *